Copeaux d'aronde

Mobilier multimatériaux, d'intérieur et d'extérieur, par Timothée Delay

Chausseptier

chausseptier, Meuble d'études. Thème de travail : le pli. La forme extérieure du meuble pourrait être réalisée avec une feuille de papier pliée. La courbe, inspirée des 'lignes de cœur', de la courbe 'coup de fouet' des pieds de meubles Louis XV, se lit dans les deux sens: sur la face avant et sur les côtés du meuble.

Curiosité géométrique que cette courbe. En apparence en trois dimensions, puisqu'elle s'expose de face et de côté, elle est en réalité contenue dans un plan, et donc une courbe bidimensionnelle seulement. Ce plan qui la contient est incliné à 45° par rapport aux plans de face et de côté. C'est la conséquence du pli, qui est réalisé d'une feuille, d'un plan donc. On le voit bien sur cette photo, et sur d'autres : l'arête est une ligne droite depuis un certain point de vue, et une courbe depuis un autre.

C'est un semainier, un meuble à sept tiroirs. Mais de taille réduite, il mesure 80cm de haut, et ces derniers sont juste assez grands pour y ranger sa lingerie, ses chaussettes, ou les bijoux de Madame.

poignées en stéatite

si petit, si précieux !

La ligne de cœur des meubles louis XV

La structure est réalisée en tilleul et en frêne massif. Le décor est en sycomore plaqué, relevé de liserés de noyer: des bois locaux uniquement! la finition est en vernis PU à base aqueuse et cire d'abeille pure.

une courbe contenue dans un plan !